Prépa concours Surveillant de l'Administration Pénitentiaire - EFM Fonction  Publique

Prépa concours Surveillant Pénitentiaire

Fonctionnaire d’Etat rattaché au Ministère de la Justice, le Surveillant Pénitentiaire est en charge de la sécurité au sein des établissements carcéraux. Il est le garant des activités quotidiennes des détenus et participe aux actions d’animation et de ré-insertion.

Formation

Cette formation permet d’acquérir les connaissances attendues aux épreuves écrites du concours de Surveillant de l’Administration Pénitentiaire et les accompagne dans leur préparation de l’entretien avec le jury.

Complète et opérationnelle, la formation EFM Fonction Publique vous permettra de :
  • connaître/réviser les notions essentielles de français et mathématiques pour réussir les épreuves d’admissibilité,
  • suivre un programme d’entrainement physique adapté,
  • acquérir les éléments de méthodologie qui vous permettront de faire la différence,
  • découvrir le langage à utiliser et la structure d’un rapport de Surveillant Pénitentiaire,
  • préparer leur échange avec le jury,
  • s’évaluer de façon régulière pour mesurer les progrès,
  • vous familiariser avec votre futur métier. 

La durée moyenne de cette formation est d'environ 12 mois, à raison d’une dizaine d’heures de travail hebdomadaire. La durée réelle dépend du rythme de travail de l’élève. 

Le concours

Le concours de Surveillant de l'Administration Pénitentiaire se divise en deux phases.
  1. L'admissibilité comporte trois épreuves :
  • Série de questions de raisonnement logique,
  • Questionnaire à choix multiples,
  • Rédaction d’un compte rendu d’incident.
  1. L'admission se compose de trois épreuves également :
  • Tests psychotechniques et entretien avec un psychologue,
  • Epreuves sportives,
  • Entretien avec le jury.

Conditions d'accès au concours

Pour pouvoir vous présenter au concours de Surveillant pénitentiaire, vous devez :
  • être de nationalité française,
  • être âgé de 19 à 42 ans au 1er janvier de l’année du concours, sauf dérogations[1],
  • être de bonne moralité et avoir un bulletin n°2 du casier judiciaire ne comportant aucune mention incompatible avec l’exercice des fonctions,
  • avoir réalisé sa Journée Défense et Citoyenneté sauf pour les plus de 25 ans,
  • être titulaire du Diplôme National du Brevet (DNB) ou d’un autre diplôme de niveau V (CAP, BEP, BEPC…), ou justifier d’une expérience professionnelle d’au moins 3 ans à temps plein dans un emploi de niveau au moins équivalent. D’autres dispositions dérogatoires permettent l’accès au concours[2],
  • remplir les conditions d’aptitude physique requises pour l’exercice des fonctions. Un médecin habilité vérifiera votre aptitude à l'issue du concours.
 
BON A SAVOIR : Il y a généralement 2 concours par an !
 
[1] Suppressions de la limite d’âge pour les mères et pères d’au moins 3 enfants, aux personnes élevant seules un ou plusieurs enfants ou aux sportifs de haut niveau. Recul de la limite d’âge possible sous conditions.
[2] Conditions de diplôme non opposables aux mères et pères d’au moins 3 enfants ainsi qu’aux sportifs de haut niveau (reconnus par l’Etat).
En savoir
Remplissez les champs ci-dessous pour recevoir une documentation complète sur cette formation